Marie Ginet (Ange Gabriel.e)

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● 

Biographie

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● 

Passionnée de littérature contemporaine, de poésie et plus particulièrement de poésie orale, Marie Ginet se produit depuis 2005 sur les scènes slam et poétiques de France et de Belgique sous le pseudonyme d’Ange Gabriel.e. Artiste associée à la Générale d’Imaginaire, elle est également animatrice de rencontres littéraires et a produit une cinquantaine d’émissions radiophoniques autour du slam et le la poésie. Elle répond aussi à des commandes d’écriture (récemment la Maison de Poésie Rhône Alpes, le site de poésie et de réflexion Terre à ciel, le musée du Louvre Lens) et publie régulièrement en revues.

Nominée pour le prix de la Vocation en poésie en 2000, elle publie en 2010 aux éditions L’agitée le livre album  Souffles nomades  préfacé par Jean-Pierre Siméon, lequel salue une « langue drue, qui a du souffle » mais « sait aussi dans l’apnée soudaine ménager sa part de silence. » Son second recueil Pulsation parait à L’agitée en mars 2014. Il interroge la figure de Marie-Madeleine et notre rapport contemporain à la spiritualité. Paraît ensuite le recueil Dans le ventre de l’Ange et autres cachettes est paru aux éditions Henry en septembre 2016 et, en 2017, Poésie, terre d’aventure, son premier texte jeune public chez L’Agitée. Elle axe alors sa création sur la littérature jeunesse. Elle est l’un des trois poètes choisis pour représenter la France dans le cadre du projet européen Versopolis. De 2011 à 2013 , elle est auteure et interprète du spectacle  Je nous tiens debout  mis en scène par Anne Conti et produit par La Générale d’Imaginaire. Avec ses deux complices du collectif Les Encombrantes, Amandine Dhée et Law Cailleretz, elle questionne la notion de genre et  la place de la femme. En 2013, elle créé avec le poète Dominique Sorrente une lecture poétique à deux voix Nord Sud où vont les fleuves, co-produit par La Générale d’Imaginaire (Lille) et le Scriptorium (Marseille). En 2015, le duo propose Zig Zag Déclame une lecture-spectacle aux angles inattendus mêlant explorations sonores, instruments, voix chantées, murmurées ou vociférantes. En 2018, elle met en forme la conférence poétisée René Char, poète de l’Ardeur autour de l’œuvre du poète à l’occasion du trentième anniversaire de sa mort.


Dossier artistique

application/pdfBio-MarieGinet
Afficher l'image de fond