Ardestop (Naïm Abdelhakmi)

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Biographie

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

D’abord peintre, photographe, sculpteur et vidéaste pour des installations artistiques, Naïm entre dans le spectacle vivant par la rue avec le Pudding Théâtre. Il forme la Cie Lesurbaindigènes et y expérimente le parcours acrobatique, la cascade, la danse et le jeu d’acteur. Il met en scène REFELT, son premier spectacle dans le cadre du panorama des chantiers de la deuxième promotion de la FAI AR,  une performance audiovisuelle destinée aux espaces souterrains.

Après sept années de créations et de joyeux délires, il fonde la cie Ardestop pour y développer des spectacles pluridisciplinaires et immersifs qui intègrent la spatialisation sonore, la vidéo-projection et la réalisation de films courts. En 2016, il écrit et met en scène le spectacle le solo B4T4RD5. En 2018, Naïm est accompagné par Happynest, première plateforme européenne de la performance dirigée par SUPERAMAS, puis devient artiste associé de la Générale d’Imaginaire à travers In_Mortem, une production du Théâtre de Chambre, qu’il co-écrit avec Camille Faucherre et qui sera soutenue en diffusion par la Générale d’Imaginaire. En 2019, il est interprète dans le spectacle EuropeS, spectacle déambulatoire en espace public de Camille Faucherre. Réalité, la prochaine création de Naïm sera produite par la Générale d’Imaginaire en 2021 et prendra la forme d’un spectacle immersif en espace public autour du rapport au cancer et à la maladie.

Dans ses créations, Naïm questionne la place de l’art dans les questions de société et d’avenir, dans tous les espaces où la parole et le corps peuvent s’installer. Il invite les gens à vivre des expériences sensorielles et émotionnelles fortes, pour se poser des questions là où la pensée n’a plus de prise.

 

 

 


Les projets de Ardestop (Naïm Abdelhakmi)

Europes
In Mortem
B4T4RD5
Réalité

Dossier artistique

application/pdfBIO-Ardestop-1
Afficher l'image de fond