samedi 29 septembre 2018 15h00

Merta


- Concert -

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● 

 

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● 

Merta

Sam. 29 sept. [15h] ● Scène extérieure ● Saint-Quentin (02100)

Dans le cadre de l’événement street art « Ceci n’est pas un tag #4 » organisé par la direction des Affaires Culturelles de la Ville de Saint-Quentin et dans le cadre du dispositif Par Monts par Vaux et par Plaines initié par la DRAC Hauts-de-France

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Tarifs • Entrée libre et ouverte à tous • Renseignements • 03 23 06 94 67 ou eva.dostuni@saint-quentin.fr

Réservations (pros) • 09 53 64 69 65 ou diffusion@lageneraledimaginaire.com

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

La musique chaleureuse, l’énergie bondissante et l’enthousiasme viral de ces quatre artistes font de Merta un quatuor atypique dans le paysage musical actuel, au contrepoint de ce qui a déjà été entendu. Parfois sombres, souvent festives, les chansons sont des couleurs, des tableaux, des souvenirs ou des coups de gueule. Merta dévoile un univers populaire fait de causettes mais pas de musette. Avec le partage et la tolérance pour philosophie, le groupe emmène les auditeurs dans le monde d’une fille qui n’a pas sa langue dans sa poche.

En scène, Olivine, accordéoniste divine, bras musclés et soufflets dorés, Zeuzloo, MC clasheuse, textes capilotractés, Doul, aussi à l’aise à l’archet qu’au bâton sur sa contrebasse dopée et Rabot, le nouveau venu, groovy baby à la batterie pailletée et aux percus ardues, vous peignent une série de tableaux extra colorés. Zeuzloo dresse le portrait d’une société dans laquelle les corps féminins ne sont que des objets et secoue bien des tabous : de la misogynie ordinaire jusqu’aux limites de l’ivresse, en passant par les histoires de fesses et la fin du monde, elle plante le dernier clou dans la langue de bois.

Afficher l'image de fond