dimanche 9 avril 2017 14h00

La femme brouillon + J’ai écrit une chanson pour Mac Gyver + Moujik Moujik + Coins de réel + La Green Box - A l'oeuvre ! #2 Printemps 2017

Loading Map....

maison Folie de Wazemmes

rue des Sarrazins
Lille
- Festival -
● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● 

DIMANCHE 9 AVRIL [dès 14H] ● maison Folie Wazemmes ● Lille

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

TarifsEntrée libre (pas de réservations)

RenseignementsLa Générale d’Imaginaire : communication@slam-lille.com ou 09.53.64.69.65

La femme brouillon | Lecture musicale. Paru aux Éditions La Contre Allée en janvier 2017, La femme brouillon est le premier roman féministe d’Amandine Dhée. Sur scène, Timothée Couteau, armé de son violoncelle, accompagne la voix d’Amandine, digresse, et crée le paysage sonore de La femme Brouillon.
 
J’ai écrit une chanson pour Mac Gyver | Solo d’Enora Boëlle (le Joli Collectif). De son amour inconditionnel de Mac Gyver aux concerts d’NTM, Enora Boëlle retrace son adolescence, avec ses angoisses, ses rêves et ses premières désillusions. Avec un peu de tendresse et d’autodérision, elle active les souvenirs, corps et parole mêlés pour essayer de comprendre quelles traces de notre adolescence subsistent dans notre vie d’adulte.

Moujik Moujik | Lecture de Sophie G Lucas. Moujik Moujik est né d’une colère et d’une impuissance : la mort d’un homme, Francis, qui vivait sous une tente, dans le bois de Vincennes, l’hiver 2008. La découverte de ces dizaines de personnes, hommes et femmes, jeunes et vieux, vivant dans ce bois. Invisibles. Et la litanie de personnes mortes de froid cet hiver-là, en France, annoncée à la radio. En s’appuyant sur l’image que les médias renvoient de la pauvreté, Sophie G Lucas explore la révolte, l’indifférence et l’habitude et les confrontent à son propre vécu.
La lecture sera suivie d’une rencontre avec Amandine Dhée & Sophie G Lucas animée par Marie Ginet.

Coins de réel | Performance de la Cie Les Yeux de l’Inconnu. Depuis juin 2015, Louise Hakim enregistre des témoignages d’inconnus sur la danse. Ces voix renvoient aux notions d’interdit, de souvenir et de réel. Dans Coins de réel, un mouvement d’aller-retour se crée entre les interprètes et le public, entre recherche et représentation, entre réalité absurde et quête d’absolu, entre intime et universel.

La Green Box | Poésie chantée par Florent Vintrigner, Benoît Laur et Arnaud Viala. Chanteur et parolier de La Rue Kétanou, Florent Vintrigner met ici de côté sa caravane joyeuse et son accordéon pour arpenter un chemin plus rocailleux où il fait émerger une folk épique et animale. Le trio redonne vie aux poèmes intemporels et profondément humanistes de Victor Hugo et offre une porte d’entrée inédite vers une poésie fulgurante qui frappe par ses sonorités !

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●