vendredi 28 avril 2017 18h30

Banquet Goûtons l’Avenir // Qui Est Nous ? Avec le Théâtre Massenet

Loading Map....

Lycée Hôtelier International de Lille

31 passage de l'Internationale
Lille
- Performance -

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● 

VENDREDI 28 AVRIL [18H30] ● Lycée Hôtelier International ● Lille (Fives) Métro Marbrerie

Sur réservation

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Réservations : Théâtre Massenet : 03 20 04 81 65

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● 

Cette saison, en 2016-2017, c’est dans les quartiers de Fives et Hellemmes, sur fond de mutations et de transformations urbanistiques, que Camille Faucherre s’installera pour cuisiner l’avenir de ces quartiers avec ses habitants en partenariat avec le Théâtre Massenet.

Le banquet « Goûtons l’Avenir » se tiendra le 28 avril Au Lycée Hôtelier International de Lille dans la nouvelle rue couverte de la friche Fives Cail (à deux pas du métro Marbrerie). Au programme de cette grande fête, un banquet populaire et spectaculaire, joyeusement décalé par des serveurs incongrus, des performances artistiques pour lesquelles tous les supports spectaculaires seraient permis ! La proposition est de découvrir des recettes de cuisine symboliquement à l’image du territoire et de son avenir.

“Goûtons l’avenir” c’est l’idée que la cuisine peut rassembler et faire se rencontrer des personnes d’horizons différents pour créer une spécialité culinaire locale. L’artiste Camille Faucherre va élaborer des recettes avec des habitant·e·s de Fives et d’Hellemmes (dont des élèves du Lycée Hôtelier) qui refléteront leur perception du territoire et de son futur. Une idée de l’avenir articulée autour de valeurs (vie de quartier, architecture, solidarité,…) qui seront traduites en ingrédients et en techniques culinaires.

“Cuire le tout à la vapeur pour conserver les vitamines et un souvenir du passé industriel du territoire. Faire revenir les ingrédients qui nous manquaient et laisser mijoter ceux qui le méritent ! »

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● 

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●