Par Monts, par Vaux, par Plaines

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● 

Impromptus artistiques
Par Monts, par Vaux, par Plaines

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●  

Cette saison, la Générale d’Imaginaire est invitée à proposer des spectacles et des performances sur-mesure dans quatre territoires, les Communautés de Communes Osartis-Marquion et les 7 Vallées, et les Ville d’Haubourdin et de Saint-Quentin dans le cadre de Par Monts, par Vaux et par Plaines. Initié par la DRAC, ce dispositif a pour but de proposer une série d’impromptus dans des zones d’un territoire peu investies par les propositions artistiques et culturelles, dans des structures et lieux non-culturels ou à des moments inhabituels. De la performance poétique au concert acoustique en passant par le spectacle tout-terrain, cette série de petites formes autonomes et atypiques a démarré au mois de mai par un Fonds de Libération des Livres à Haubourdin et se poursuivra tout au long de la saison par des spectacles, performances et actions culturelles dans ces quatre territoires : le quatuor Merta en version acoustique, la performance Deux Bonnes Volontés, une rencontre littéraire pour les petits autour de Poésie, terre d’Aventure, des déclamations poétiques chez les commerçants, la conférence poétisée René Char, poète de l’Ardeur

 

Haubourdin

Avec la commune d’Haubourdin, nous avons choisi de mettre en place ces formes impromptues en travaillant main dans la main avec les structures sociales et les acteurs locaux de la vie citoyenne, pour imaginer ensemble des propositions inhabituelles et surprenantes qui s’adressent aux habitants qui ne fréquentent pas ou très peu les lieux de spectacles.

Fin mai, à l’occasion de l’inauguration de deux boîtes à livres à la Ferme du Bocquiau et en partenariat avec le Lions Club, trois artistes de la Générale d’Imaginaire, Sophie Boulanger, Sophie Affholder et Marie Ginet, ont proposé un Fonds de Libération des Livres. Cette performance littéraire, participative, invitait le public présent et les passants à prendre la parole dans l’espace public, en lisant à voix haute un extrait d’un livre. En échange de ce geste artistique, la personne pouvait repartir avec le livre. Les artistes déclamaient également des extraits pour accompagner le public à faire de même.

En juin, c’est pendant le marché hebdomadaire du vendredi matin que se sont glissés trois artistes de la Générale d’Imaginaire, Zeuzloo, Katha et Marie Ginet pour une matinée de déclamations poétiques chez les commerçants : en déclamant et en scandant ses poèmes à la façon des crieurs de rue au milieu des forains, mais aussi dans les commerces adjacents, avec des formats plus réduits, comme des lectures et poésies murmurées aux oreilles des clients.

En septembre, sera présentée au Centre Social d’Haubourdin Deux Bonnes Volontés, une performance tout-terrain autour du gaspillage alimentaire contemporain de Sophie Boulanger et Malkhior. Ce spectacle est proposé et réservé aux participants de l’atelier Cuisine du mardi matin, un groupe de séniors isolés, et sera suivi d’un débat autour des problématiques soulevées pendant le spectacle.  

Et en octobre, la bibliothèque municipale accueillera Marie Ginet lors d’une rencontre littéraire avec les plus jeunes, autour de Poésie, terre d’aventure, son dernier recueil de poésie autour du voyage et du réenchantement du quotidien.

A ces quatre actions s’est également ajoutée une programmation au Centre Culturel Paul André Lequimme de 50° Nord, un spectacle sonore et immersif de Camille Faucherre, Grégoire Terrier et Catherine Zgorecki autour de la Grande Guerre, proposé dans le cadre du temps fort autour du centenaire 14-18 les 9 et 10 novembre.   

 

Saint-Quentin

Le parti pris par la Ville de Saint-Quentin a été de travailler avec les différents services et équipements culturels de la commune, l’office du tourisme, la Galerie Saint-Jacques et la médiathèque afin de venir renforcer des événements déjà programmés par la ville et créer du lien entre ces différentes propositions.

C’est ainsi que la première action dans ce territoire a été menée en juin avec la Galerie Saint-Jacques pour faire écho à l’exposition temporaire sur les Sixties, avec René Char, poète de l’Ardeur, une conférence poétisée autour du célèbre poète proposée par Marie Ginet dans le hall de la galerie.

La deuxième action se déroulera à la fin du mois de septembre dans le cadre des Journées Urbaines organisées chaque année par la Ville de Saint-Quentin dans le cadre de l’événement street art « Ceci n’est pas un tag #4 ». A cette occasion sera proposé un concert acoustique de Merta, un quatuor atypique dans le paysage musical actuel mêlant musiques exotiques, hip-hop et chanson féministe, suivi d’un Fonds de Libération des Livres, mené à la médiathèque par Zeuzloo, rappeuse de Merta, Katha et Camille Faucherre. Cette performance littéraire, participative, invite les lecteurs et les passants à prendre la parole dans l’espace public, en lisant à voix haute un extrait d’un livre. En échange de ce geste artistique, la personne peut repartir avec le livre. Les artistes déclament également des extraits pour accompagner le public à faire de même.

 

Osartis-Marquion

Sur ce territoire, nous sommes encore en réflexion sur les impromptus artistiques que nous proposerons dans le cadre de ce dispositif. Quelques pistes de travail et des collaborations sont envisageables avec le relais d’assistance maternelle, le réseau de médiathèque de la communauté de communes, la maison des enfants ainsi que la radio Scarpe Sensée.

Le lancement de ce dispositif se fera en septembre à Brebières à l’occasion du salon du livre jeunesse où nous proposerons une rencontre littéraire avec Marie Ginet à destination des plus jeunes, autour de Poésie, terre d’aventure, son dernier recueil de poésie autour du voyage et du réenchantement du quotidien.

 

Les 7 Vallées 

Sur le territoire des 7 Vallées, un territoire rural qui regroupe trois communautés de communes du Pas-de-Calais (Canche Ternoise, Hesdinois et Val de Canche et d’Authie), nous n’avons pas encore commencé à intervenir et la programmation n’est pas encore définie, mais semble s’orienter vers des propositions artistiques et des actions culturelles à destination du jeune public et autour du conte et de l’écriture.


Précédemment

Haubourdin, Ferme du Bocquiau
Haubourdin, Marché d'Haubourdin
Saint-Quentin, Espace Saint-Jacques
Haubourdin, Centre Social d'Haubourdin
Brebières, Salle du Châtelet
Saint-Quentin, Scène Extérieure
Saint-Quentin, Médiathèque de Saint-Quentin
Haubourdin, Bibliothèque Municipale d'Haubourdin

Laisser un commentaire

Afficher l'image de fond