Les Mots de Travers(e) 2014

Les Mots de Travers(e), c’est un festival organisé par la Générale d’Imaginaire avec la maison Folie Moulins, le Bar Live, la Condition Publique et le Grand Mix pour la 5ème édition, du 11 au 19 avril 2014 ! Ce temps fort met en avant l’oralité et la légitimité de la parole pour toutes et tous, cette année tourné vers le rapport de l’art et des artistes au(x) Politique(s) et en particulier à l’Utopie.

Le festival « Les Mots de Travers(e) » est financé par Lille Métropole Communauté Urbaine et reçoit au titre du soutien au programme d’activité l’aide de la Région Nord-Pas de Calais, du département du Nord, de la ville de Lille et de L’ACSE.

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Le programme du festival

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Vendredi 11 avril de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h / maison Folie Moulins

LA PALABRE – CE QUE LES ARTISTES FONT AU MONDE – ARTS ET POLITIQUES

Dans un contexte où, en France comme en Europe, l’intérêt de soutenir les artistes s’effrite voire est radicalement battu en brèche, nous avons envie de nous pencher sur ce que l’art et les artistes font au monde. L’expérience esthétique peut-elle renouveler notre vision du monde ? L’art pèse-t-il encore dans les choix politiques ? Les artistes devraient-ils se mêler des politiques économiques, sociales, de santé, et si oui, comment procéder ? Le regard artistique et l’action culturelle peuvent-ils encore faire œuvre de transformation sociale, de changement d’un territoire ? Quelques questions qui devraient être portées à la Palabre 2014. 

Samedi 12 avril dès 19h30 / maison Folie Moulins

La Générale d’Imaginaire « A L’OEUVRE » – Laboratoire de tentatives artistiques / Avec Mwano, Law, David Bultel à propos de l’Utopie et de « Ce que les artistes font au monde ». A L’OEUVRE est le terme générique des espaces-tentatives artistiques portés par la Générale d’Imaginaire pour produire du commun entre artistes, mais aussi entre les artistes et toutes les autres composantes de la société. Le premier espace-tentative est confié à trois jeunes artistes, qui vont œuvrer pour la première fois ensemble autour de l’Utopie et de « Ce que les artistes font au monde » (thème de la Palabre 2014).

Compagnie Gravitation – « Now Futur #2 » / Le monde tel que nous le connaissions n’a pas déroulé comme prévu son lot d’innovations, d’avancées technologiques et d’absurdités. Il s’est tout bonnement  écroulé. Le système bancaire a volé en éclat suite au Big Bang de 2040, la crise de l’énergie bat son plein et il est difficile, voire dangereux de se déplacer d’une ville à une autre, d’un quartier à un autre. Des hordes de sauvageons terrorisent le voyageur imprudent. Les populations s’organisent par quartier, vivent en tribus, s’entassent dans des lieux sécurisés et doivent relocaliser les systèmes de production en fonction des besoins les plus urgents. Notre tribu à nous  produit- via des systèmes de roulement et de pédalage- de l’électricité qu’elle troque contre des produits ou des services indispensables à sa survie. Toutes les semaines ont lieu dans la grande salle des assemblées générales sensées régir la vie de cette microsociété à tendance libertaire. Ici, personne ne veut reproduire les erreurs du passé. Il faut réinventer le collectif, ses règles, pousser les principes de mutualisme et d’autogestion dans leurs retranchements, prendre en compte les problématiques libérales chères à certains…

Mercredi 16 avril dès 19h30 / le bar Live (Roubaix)

Open Mic / La Générale d’Imaginaire s’associe au Bar Live pour un Open Mic hors du commun !

L’objectif est de réinventer le principe des Open Mic en instaurant des sortes d’épreuves (type « battle de courtoisie », thèmes précis, improvisation rap/slam avec mots imposés par le public,…) en mettant en valeur la voix et les textes qui seront déclamés sur du beatbox ou accapella.

Jeudi 17 avril dès 19h / le Bateau Livre (Lille)

Pulsation de Marie Ginet – Entretien avec Carole Fives / Second recueil de Marie Ginet publié à l’agitée, Pulsation donne à entendre deux voix : celle de Marie-Madeleine qui raconte sa rencontre et son aventure avec le Christ et celle de son auteure, née après la révolte de 68, passionnée d’oralité qui signe ici son deuxième recueil de poésie. Les voix des deux Maries se fondent et se répondent pour interroger un rapport au monde fait d’injustices, de moralisme et d’aspirations spirituelles. Pulsation trouble le lecteur dans ses certitudes et bouscule les chapelles.  Marie-Madeleine est l’une des seules figures féminines de la Bible, aussi était-il urgent de lui donner la parole. Marie Ginet aborde en compagnie de Carole Fives l’écriture, l’histoire et son travail autour du personnage de Marie-Madeleine.

Samedi 19 avril dès 15h / Beside Records (Lille) en partenariat avec le Disquaire Day

ShowCase de Michel Cloup Duo / Dans le cadre du Disquaire Day, retrouvez Michel Cloup pour une cession unique suivie d’une séance de dédicace de son nouvel opus Minuit dans tes bras.

dès 19h30 / La Condition Publique de Roubaix (en partenariat avec Le Grand Mix)

Soirée Spoken Rock RHUME / Surtout rien de congestionné chez Rhume, qui reprend les choses semi-graves là où Fuzati et son Klub des Loosers les avaient laissées. Après un live tonitruant aux dernières Transmusicales de Rennes, les deux compères landais se retrouvent comparés à tout ce qui chante en français vite et fort, de Fauve à Diabologum en passant par Stupeflip. Mais soyons raisonnables : un micro, une guitare, des machines, des postillons et des mots, Rhume est une souche unique.
 
MICHEL CLOUP DUO / La filiation de Rhume est vite trouvée avec Michel Cloup, héritier direct, cette fois, de Diabologum, puisque fondateur. Avec Patrice Cartier, il forme désormais le Michel Cloup Duo et offre un prolongement inespéré aux expérimentations sonores des années 90. Mais le binôme ne compose pas au passé, loin de là, et force l’apparition du rock conscient du futur.
 
« RIPOSTES » – Serge Tessot-Gay et Krzystof Styczynski / L’union de deux créateurs insaisissables ne peut que déboucher sur une profondeur extrême. C’est évidemment le cas de la collaboration entre le guitariste Serge Teyssot-Gay (Noir Désir, Interzone, Zone Libre) et le poète Krzysztof Styczynski dans le cadre du projet « Ripostes ».

Précédemment

2014

Lille, Les Mots de Travers(e)

Laisser un commentaire

Afficher l'image de fond