Les Encombrantes

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●  ● ● ● ● ●

Performance poétique : slam / rap / lecture

CRÉATION 2021 dans le cadre du Printemps des Poètes

Un spectacle d’Amandine Dhée, Law Cailleretz et Marie Ginet (Ange Gabriel.e) tout public dès 15 ans

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● 

 

Le propos

« Les Encombrantes » : Marie Ginet aka Ange Gabriel-e, Amandine Dhée et Laurie Cailleretz aka Law se sont rencontrées au cours de scènes ouvertes slam croisant leur intérêt pour la poésie, l’écriture et l’engagement.

C’est ainsi qu’elles ont décidé de mettre leurs singularités, leurs similitudes et leurs différences au service d’un spectacle interrogeant des sujets brûlants : la place de « la femme », les notions d’identités de genre qui en découlent, la binarité réductrice, les normes qui oppriment, l’éducation qui façonne nos comportements et nos imaginaires, les identités sexuelles et tant d’autres questionnements qui font converger leurs luttes.

Les trois écritures oscillent entre colère, parfums, sensations tactiles, humour, tristesse, réflexion, coups de gueule, et jouent à cache-cache avec le réel, déploient des identités plurielles.

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● 

Note d’intention 

Les Encombrantes sont des complices de longue date. Elles ont travaillé ensemble sur le spectacle « Je nous tiens debout » en 2010 mis en scène par Anne Conti. Depuis, elles continuent de tisser des liens d’amitié et demeurent attentives à leurs univers artistiques respectifs. Si chacune a développé un univers singulier (publication de romans, de recueils de poésie et concert live de rap), elles restent en éveil et stimulées par les créations de chacune d’entre elles. Le rapport à l’intime, à l’autre réel ou fantasmé, et l’interrogation des normes transparaît souvent dans leurs démarches artistiques, et prend chaque fois un visage différent. Elles se font aussi l’écho des désirs des autres dans leur multiplicité ou leur étrangeté. Leur point d’ancrage commun : croire qu’être à l’écoute de ses désirs est un premier pas vers l’émancipation. La thématique du Printemps des Poètes 2021 leur donne un magnifique prétexte pour se rassembler de nouveau: le Désir. Si la dimension sensuelle est incontournable, elles souhaitent s’adresser à tous et toutes quel que soit son parcours, dans une forme accessible. Les textes seront déclamés, lus et rappés avec des bandes- sons issus de micro-trottoirs et d’extraits d’interviews de personnages médiatiques.

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Distribution et production

Texte et interprétation : Amandine Dhée, Law Cailleretz (Law) , Marie Ginet (Ange Gabriel.e) 

Production : La Générale d’Imaginaire. Coproduction : en cours

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● 

Conditions techniques

Durée : 1 heure
En tournée : 3 personnes
Scène : 4 x 3 m
Installation et balances : 30 minutes
Sonorisation : non (le spectacle peut se dérouler en tout lieu en toute accoustique)
Lumière : non (le spectacle peut se jouer en extérieur)

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● 

Contact production et diffusion

Camille Varlet : 09.53.64.69.65 / diffusion@lageneraledimaginaire.com

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● 

 



Les artistes participant à : Les Encombrantes

Laisser un commentaire

Afficher l'image de fond