Julien Tortora

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Biographie

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Julien navigue entre musique, cinéma et écologie. Très jeune, il s’initie à l’oeil-caméra, réalise plusieurs courts métrages et remporte quelques prix en festivals (Troyes, Dijon). À vingt ans, il est assistant-réalisateur sur plusieurs films (Pierre Vinour, Les Enragés). Parallèlement, il obtient un master de philosophie à l’université Paris 8, où il découvre et travaille sur l’écosophie de Félix Guattari.

Il se tourne ensuite vers la musique. Après une année a la Escuela Musica Creativa de Madrid, il entre au conservatoire de Lille et y obtient le diplôme national d’orientation professionnelle piano jazz qu’il complète par une formation en analyse, écriture et composition avec Vincent Paulet.

Aujourd’hui pianiste et claviériste au sein de multiples formations (Phusis, Pata Negra, Zoada, Cañonazos, Claire Danjou…), enseignant pendant deux ans au conservatoire de Lille (jazz), compositeur pour de multiples projets (cirque, danse, télévision, ciné-concerts), il souhaite questionner le pouvoir transformateur de la musique ; non pas adoucir les mœurs, mais attiser notre besoin de transformer le monde. 

En 2019, il co-réalise le documentaire Lettre à G. – Repenser notre société avec André Gorz.


Les projets de Julien Tortora

Phusis – Fourier...

Dossier artistique

application/pdfBio-JulienTortora
Afficher l'image de fond