Christophe Moyer

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Biographie

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Depuis la création de sa première pièce en 2001, Pignon sur rue (Editions Lafontaine), laquelle éclaire de manière décalée et humoristique les conséquences du licenciement sur l’individu, Christophe Moyer raconte et questionne notre monde contemporain. Son adaptation du Rapport Lugano d’après Susan George présentée au Festival d’Avignon 2004 a tourné pendant huit en France et à l’étranger. Café équitable et décroissance au beurre (Editions Lafontaine 2005)), véritable incitation, par le plaisir du jeu à se poser des questions à notre rapport aux autres, à notre planète et aux génération futures, elle aussi présentée au festival d’Avignon, tourne toujours (plus de 350 représentations). Il a aussi écrit et mis en scène Les Pensées de Mlle Miss (Editions Lafontaine 2006), deuxième pièce d’un diptyque sur les thèmes de l’opinion publique, du rapport à la consommation, à la concurrence et au travail, initié par un premier volet intitulé La Cellule ou on ne ramasse pas les oiseaux qui tombe sans arrière pensée. Actuellement son adaptation de Naz d’après Montserrat sur la dérive d’un jeune vers les mouvements extrémistes néo-nazis et Un monde sans, monologue sur la politique du bouc-émissaire connaissent un grand succès dans les pays francophones.


Les projets de Christophe Moyer

In Mortem

Afficher l'image de fond