jeudi 14 juin 2018 19h00

In_Mortem [étape de création] - In Mortem

Loading Map....

Le Métaphone - 9-9bis

Rue du Tordoir
Oignies
- Rencontre -- Spectacle -

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● 

In_Mortem [présentation d’une étape de création] ● un spectacle de Ardestop [Naïm Abdelhakmi]

Direction artistique : Ardestop (Naïm Abdelhakmi). Assistance mise en scène : Camille Faucherre. Regard : Christophe Moyer (Cie Sens Ascensionnel). Interprète, danseur et comédien : Cyril Viallon. Réglage cascade, danseur et comédien : Mehdi Abdelhakmi. Création sonore et sound design : Charlotte Verriez.

Jeudi 14 juin [19h]

Le 9-9 bis ● Chemin du Tordoir ● Oignies (62)

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Entrée libre

Réservations (pros) • La Générale d’Imaginaire : Fanny Landemaine : diffusion@lageneraledimaginaire.com

Le jeudi 14 juin, Ardestop et Camille Faucherre présentent une étape de création du spectacle In_Mortem. Ce spectacle abordera des questions contemporaines basées sur les recherches scientifiques et médicales liées au transhumanisme. Qu’il s’agisse de bio-technologies, d’humains augmentés, de bio-médecines, de séquençage ADN ou d’objets connectés, la société évolue de manière inattendue. In_Mortem interroge l’aspect philosophique des futurs grands chamboulements éthiques, sociaux, et philosophiques en posant une question : Si la mort devenait une option, quel serait notre rapport à la vie ?

Dans nos sociétés d’excellence, le premier vecteur de réussite est notre santé, au même titre que nos salaires, nos promotions ou nos avantages sociaux. Être défaillant devient l’un des symptômes déclenchant le refus, le rejet, le mépris, le renvoi d’une « future société » en juge. In_Mortem sera un programme immersif proposé à des novices et des curieux pour découvrir un créateur de génie en bio-technologie convaincu des bienfaits de son invention, un scanner capable de déterminer à l’heure près l’échéance de notre existence. Entre jeux de défi, d’adresse et de réalité virtuelle entre un homme ordinaire et son clone augmenté, les spectateurs circuleront dans un espace poétique où le temps devient optionnel…

Production : le Théâtre de Chambre – 232U. Diffusion : La Générale d’Imaginaire. Soutiens : Région Hauts-de-France, le Boulon – Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public (Vieux-Condé), le Manège – Scène Nationale de Maubeuge, le 9-9bis (Oignies) et happynest 2017, Plateforme pour les Arts de la Performance à l’initiative du collectif SUPERAMAS.

 

Afficher l'image de fond